Rapport des faits ayant précédé la mise en redressement judiciaire de BVA

Préambule :

*toute mention d’Alcentra fait référence à Alcentra Limited agissant au nom et pour le compte des fonds qu’elle conseille

Suite à la mise en redressement judiciaire du groupe BVA le 5 juin 2020, Alcentra* a lancé une procédure de tierce opposition. Le but de cette procédure était de faire annuler la mise en redressement judiciaire, qu’Alcentra considérait comme injustifiée et frauduleuse.

Lors d’une première audience concernant la tierce opposition, le 10 juillet 2020, le tribunal de commerce de Toulouse a fait lever la confidentialité de la procédure de mandat ad hoc qui avait précédé la mise en redressement judiciaire.

Ce rapport met en évidence que, dès l’ouverture du mandat ad hoc au mois d’avril 2020, Naxicap et le management ont cherché à se débarrasser de la dette obligataire du groupe. La stratégie pour y parvenir prévoyait d’amener Alcentra à abandonner sa créance avec une décote de 90% par la menace d’une cession judiciaire du groupe (prepack cession). Le rapport met en évidence qu’il n’a jamais été dans l’intention des dirigeants de BVA ou de Naxicap de négocier avec Alcentra une restructuration de la dette. Alcentra n’ayant pas cédé à la menace, les dirigeants actuels du groupe ont décidé, avec le soutien de leurs actionnaires, le redressement judiciaire du groupe.

Eléments du rapport :
  1. Le 16 avril 2020, lendemain de l’ouverture du mandat ad hoc, il est déjà question de pre-pack cession de la part de Naxicap (p. 75 de l’annexe du rapport du mandataire ad hoc).
  1. Dans la même réunion est mentionnée la stratégie d’utiliser la menace contre Alcentra pour lui faire abandonner sa dette (p. 69 de l’annexe du rapport du mandataire ad hoc).

3.  Réunion du 29 avril 2020 (p. 108 de l’annexe du rapport du mandataire ad hoc) ; [NB : Hottinguer est la banque conseillant MM. Lopez et Gaudin]:

4.  Réunion du 30 avril 2020 (p. 110 de l’annexe du rapport du mandataire ad hoc), l’avocat de Naxicap (Fabrice Patrizio) insiste sur la voie judiciaire comme seule alternative si Alcentra ne veut pas abandonner sa créance.

5.  Dans une lettre datée du 18 mai 2020 et adressée au mandataire ad hoc, Naxicap met en oeuvre le plan discuté lors des réunions précédentes, et propose de racheter la dette d’Alcentra pour 12 millions d’euros (soit une décote de 91%). (pp. 129-132 de l’annexe du rapport du mandataire ad hoc)

Cette lettre est d’un grand intérêt car elle infirme par ailleurs l’allégation maintes fois reprise dans la presse selon laquelle le refus d’Alcentra de permettre à l’entreprise de lever des PGE est à l’origine du redressement judiciaire. Naxicap y reconnaît au contraire qu’il serait impossible de lever des PGE compte tenu de l’endettement du groupe.

6.  Une réunion entre Alcentra et le management devait se tenir le 26 mai 2020. Le 20 mai sont publiées les « ordonnances covid» facilitant l’offre de rachat par les dirigeants de leur entreprise en redressement judiciaire sous certaines conditions. Le 25, la réunion prévue le lendemain est repoussée unilatéralement au 2 juin par le management. Alcentra envoie le 31 mai une proposition de restructuration, qui prévoit une conversion de plus de 70% de la dette Alcentra en fonds propres, ce qui créerait les conditions pour obtenir un PGE. Cette proposition sera à peine abordée, car à l’entame de la réunion du 2 juin, le management annonce à Alcentra avoir déposé le bilan le 29 mai. Lors de cette réunion, qui se prolonge le 3 juin, Alcentra est mise sous une pression maximale pour accepter l’abandon de créance pour 12 millions d’euros, présenté comme seule alternative au redressement judiciaire.

7. Le jour même du jugement d’ouverture du redressement judiciaire, les dirigeants immatriculent une holding nommée XPage (pour Pascal, Alain, Gérard et Eric, leurs quatre prénoms), qui est celle qui devra servir à racheter l’entreprise, libre de toute dette, à l’issue d’un plan de cession.

Conditions d’utilisation du site https://batirvotreavenirensemble.com/

Bienvenue sur le site [https://batirvotreavenirensemble.com/ ] (le « Site »).

Les présentes fixent les modalités de mise à disposition du Site par la société Clareant France II, SAS au capital de 1 euro, dont le siège social est situé au 3, boulevard de Sébastopol, 75001 Paris, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro 885 169 342 (« nous »), à destination des utilisateurs (« vous »).

Pour utiliser le Site, vous devez accepter les présentes conditions d’utilisation.

1.              Objectif du Site

Le Site a pour objectif de fournir des informations sur :

  • les conditions dans lesquelles notre société, ainsi que les sociétés Clareant Research Holdings Limited et Clareant France SAS, conseillées par Alcentra, ont été amenés à formuler une offre de reprise devant le tribunal de commerce de Toulouse à la suite de la mise en redressement judiciaire de la société BVA ; et
  • les conditions et le contenu de cette offre de reprise.

Le Site présente les engagements pris  dans l’offre, notamment pour l’emploi et pour l’avenir de BVA.

2.              Informations publiées sur le Site

Les informations et les données financières disponibles sur le Site sont fournies à titre d’information uniquement et reflètent uniquement notre point de vue.

Elles ne doivent pas être interprétées comme des conseils d’investissement ou des recommandations personnalisées, des recherches d’investissement ou la diffusion d’analyses financières. Vous devez obtenir un avis professionnel ou spécialisé avant d’entreprendre ou de vous abstenir d’entreprendre toute action sur la base du contenu du Site.

Nous nous efforçons de fournir des informations de qualité, vérifiées et à jour.

Toutefois ces informations sont fournies « telles quelles » sans garantie expresse ou tacite d’aucune sorte. Elles sont non contractuelles et sujettes à modification sans préavis. Elles peuvent contenir des inexactitudes techniques ou des erreurs typographiques.

Nous ne pourrons être tenus responsables d’aucune décision, en particulier d’investissement ou d’achat ou de vente de titres, que vous prendriez sur la base des informations publiées sur le Site.

3.              Accès au Site

Nous ne garantissons pas que le Site, ou tout contenu qu’il contient, sera toujours disponible ou ininterrompu.

Nous pouvons, à tout moment, suspendre pour la durée que nous déterminerons librement, retirer ou restreindre la disponibilité ou l’accès de tout ou partie du Site.

4.              Réutilisation des contenus publiés sur le Site

Les documents reproduits sur le Site sont des documents rendus publics dans le cadre des procédures judiciaires devant le tribunal de commerce de Toulouse.

Vous pouvez imprimer une copie et télécharger des extraits du Site pour votre usage personnel.

5.              Liens hypertextes depuis le Site

Le Site peut vous proposer des liens vers d’autres sites internet et ressources fournis par des tiers. Ces liens sont fournis à titre d’information uniquement.

Nous indiquons systématiquement vers quel site nous vous proposons d’aller. Cependant, ces sites tiers ne font pas partie du Site et n’engagent pas notre responsabilité. Il vous incombe de prendre connaissance des conditions d’utilisation et des politiques de confidentialité applicables aux sites tiers et ressources liées.

6.              Liens hypertextes vers le Site

Tout utilisateur du Site est autorisé à établir, sans autorisation préalable, un lien vers les informations diffusées sur le Site, à condition de le faire de bonne foi et de ne pas en tirer profit.

En revanche :

  • les pages du Site ne doivent pas être imbriquées à l’intérieur des pages d’un autre site internet ;
  • vous ne devez pas établir un lien vers notre Site en suggérant une quelconque forme d’association, d’approbation ou de cautionnement de notre part lorsqu’il n’en existe pas ;
  • vous ne devez pas établir de lien vers le Site dans un site internet qui ne vous appartient pas.
7.              Responsabilité

Que vous soyez un consommateur ou un utilisateur professionnel :

Nous n’excluons ni ne limitons en aucune façon notre responsabilité envers vous lorsqu’il serait illégal de le faire.

Si vous êtes un utilisateur professionnel :

Nous ne serons pas responsables envers vous de tout dommage, contractuel (même prévisible) ou délictuel (y compris en cas de négligence), survenant dans le cadre ou en relation avec :

  • l’utilisation ou l’incapacité d’utiliser le Site ; ou
  • l’utilisation de tout contenu affiché sur le Site ou la confiance accordée à celui-ci.

En particulier, nous ne serons pas responsables :

  • des pertes de profits, de ventes, d’activité ou de revenus ;
  • de l’interruption de l’activité ;
  • de la perte d’opportunités commerciales, de clientèle ou de réputation ; ou
  • de toute perte ou tout dommage direct ou indirect.

Si vous êtes un utilisateur consommateur :

Nous ne fournissons le Site que pour un usage domestique et privé.

8.              Non-respect des présentes conditions générales d’utilisation

En cas de non-respect des conditions d’utilisation du Site, nous prendrons toute mesure appropriée, y compris le retrait immédiat, temporaire (pour une durée que nous déterminerons librement) ou permanent, de votre accès au Site.

9.              Protection des données à caractère personnel et cookies

Nous ne collectons pas de données à caractère personnel, en dehors de l’utilisation de cookies prévue par notre Politique de cookies.

10.           Droit applicable et litiges

Les présentes conditions d’utilisation, les informations contenues dans ce Site et tout litige en lien avec elles sont soumis au droit français.

Si vous êtes un utilisateur professionnel, le tribunal compétent sera le tribunal de commerce de Paris.

11.           Mise à jour du Site

Le Site a été mis à jour pour la dernière fois le 29 septembre 2020.

Le contenu du Site étant évolutif, nous nous réservons le droit de modifier et de mettre à jour, à tout moment, les informations disponibles sur le Site.

12.           Mise à jour des conditions d’utilisation du Site

Nous pouvons modifier ces conditions d’utilisation.

Les modifications apportées aux présentes prendront effet à la date de leur publication sur le Site, sauf indication contraire dans les conditions d’utilisation modifiées. Nous vous demanderons d’accepter les nouvelles conditions d’utilisation du Site avant d’accéder au Site si des modifications substantielles y sont apportées.

 

« En cliquant sur Accepter, vous reconnaissez avoir eu la possibilité de prendre connaissance de ces Conditions d’utilisation et vous acceptez d’utiliser le site conformément à ces conditions ».